L’Hivernale des Brasseurs alias Winter Warmer

Publié: 29 février 2012 dans Actualité, Bière, Cinéma, Découverte, Divers, Gastronomie, Opinion
Tags:, ,

Par Katia Bouchard

Montréal est une ville étonnante où la créativité et les possibilités sont sans limites. L’industrie brassicole montréalaise ne fait pas exception à la règle avec la présence de nombreuses microbrasseries et bistrobrasseries reconnues ainsi qu’un festival de bière unique en son genre, le Mondial de la bière, qui fêtera son 19e anniversaire cette année.

(Élément déclencheur) – Certains auraient pu croire que la scène brassicole était suffisamment occupée, mais c’est là toute la beauté de Montréal! En 2011 est né un nouveau festival de bière, d’hiver celui-là : l’Hivernale des brasseurs, communément appelé le Winter Warmer. Ce festival se spécialise dans les bières fortes (entre 6 et 13 %), soit des millésimés, grands crus vieillis, primeurs, produits maturés en barrique ou conditionnés. La majorité des bières proposées sont brassées spécialement pour l’événement, ce qui ajoute un intérêt incontestable pour les amateurs. Quelle merveilleuse idée!

Pièce de théâtre en 5 actes

(Contexte) – L’événement se déroule dans la salle du magnifique théâtre Plaza, situé au coin des rues St-Hubert et Beaubien dans Rosemont. Cette salle de spectacle ouverte en 2003 a conservé la décoration d’origine du cinéma qui a été construit là en 1922. Sur l’air I gotta feeling qui jouait dans ma tête, je me suis rendue au théâtre Plaza vendredi soir dernier pour la deuxième édition de l’événement.

 ACTE 1 : CÔTÉ COURS

(à droite de la scène, vu de la salle)

(La tension monte) – Déjà très énervée par cette soirée qui promettait en découvertes, j’ai tout de suite été attirée par L’Entrave, une imperial ice à la betterave signée Brasseurs Illimités! Oui, oui, vous avez bien lu: une bière à la betterave! La betterave faisant partie de mon TOP 5 légume, j’étais vraiment curieuse d’y goûter! Je sais que plusieurs amateurs ont été impressionnés, voir séduits par cette bière. Ça n’a pas été mon cas. Tous les goûts sont dans la nature… ou dans le potager!

ACTE 2 : CÔTÉ JARDIN

(à gauche de la scène, vu de la salle)

(Le moment critique) – Il y avait un peu trop de bières inscrites sur le tout petit tableau du bar côté jardin! Une liste très intéressante qu’il fallait absolument consulter! Dans le cas où c’était impossible, les serveurs connaissaient très bien leurs produits et se faisaient un plaisir de faire des suggestions!

Coup de ♥ : l’ABT, brune belge forte, de la Succursale (Montréal)

☞ Mention spéciale : la Maîtresse, pilsner impériale, du Broadway (Shawinigan). Bien qu’à 7% d’alcool, cette pilsner, la seule lager du festival, était rafraichissante à souhait!

ACTE 3 : MEZZANINE

(Retombées) – Le bar de la mezzanine était bien fourni, j’y ai d’ailleurs fait mes principales découvertes! De plus, le point de vue sur la salle était superbe!

Coup de ♥ : la Schieve Tabarnak, ale blonde brassée avec du houblon néo-zélandais, du Trou du Diable (Shawinigan)

Coup de ♥ : la Warlord, imperial IPA, de McNeill’s (Vermont)

☞ Mention spéciale : Mea Magna Culpa, édition spéciale vin d’orge, de Brasseurs du Temps (Gatineau)

ACTE 4

(Le moment décisif) –  Un événement peut continuellement s’améliorer avec l’aide de commentaires constructifs.

  • Je pense qu’il serait avisé d’ajouter des tables avec du pain et des fromages par exemple afin que tout le monde puisse se sustenter. Lorsque la clientèle boit des bières à plus de 6 % d’alcool, il faut absolument qu’elle ait accès à de la nourriture facilement si on veut éviter le pire. Pourquoi ne pas ajouter également de bretzels, noix et autres?
  • Aussi magnifique qu’elle puisse être, la salle du théâtre Plaza compte des dizaines et des dizaines de marches. Un environnement peu sécuritaire pour ceux qui boivent des bières fortes à volonté… Devrait-on envisager une autre salle? Le Lion d’Or par exemple?

ACTE 5

(Le dénouement : fin heureuse. Tout le monde repart avec un sourire) –  Tard dans la nuit, j’ai profité de ce dernier acte pour féliciter les organisateurs pour ce super festival de bières d’hiver: Marc Bélanger, brasseur et copropriétaire du Broue Pub Brouhaha à Montréal ainsi que Sylfranc Côté et Annie Auger, copropriétaires du Broue Pub Brouhaha et des Délires du terroir.

J’ai également félicité Philippe Wouters ainsi que toute l’équipe derrière les fourneaux qui s’est donnée corps et âme pour sortir près de 4 000 bouchées, cuisinées à la bière pour la plupart et savamment élaborées.

☞ Mention spéciale pour les serveurs qui avaient la rude tâche de servir les bouchées. Certaines personnes manquaient vraiment de savoir-vivre!

Voilà! Comme on dit au théâtre : merci beaucoup et à la prochaine!

Publicités
commentaires
  1. […] Pour vous donner le goût, voici mon compte-rendu du Winter Warmer 2012. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s