Road Trip microbrassicole 2012 – Jour 3 et 4

Publié: 25 septembre 2012 dans Bière, Découverte, Gastronomie, Histoire, Tourisme, Voyage
Tags:, , ,

Par Katia Bouchard

JOUR 3: «Love Theme» de Éric Speed au violon électrique!

À Baie-Saint-Paul, après avoir passé une soirée au Saint-Pub, le levé du corps n’est pas facile, mais l’odeur du déjeuner est alléchante au gîte Les Petits Brasseurs! Au menu : pain doré aux bleuets et au chocolat et frittata. Nos convives français sont intéressés par l’histoire du Québec et à la campagne électorale en cours, on leur en donne pour leur argent et la journée démarre sur des chapeaux de roues! Pour passer la nuit dans ce gîte situé sur la plus vieille rue de Baie St-Paul, il vous en coûtera 115 $. Certains trouveront que c’est dispendieux, mais la chambre immense avec toilette privée, l’accueil des propriétaires d’origine belges et le déjeuner tout à fait délicieux valent largement la dépense. Si en plus, vous prévoyez passer la soirée au Saint-Pub, vous seriez fou d’aller dormir ailleurs!

À 10 h, nous sommes à la nouvelle usine de la MicroBrasserie Charlevoix située dans le quartier industriel pour une visite qu’on-ne-pouvait-absolument-pas-manquée selon Frédérick Tremblay. Non seulement la visite est intéressante, mais Mimi est enthousiaste, car c’est la première fois qu’elle entre dans le ventre de la bête! Le fait marquant de cette visite : the Magic Fridge! (Avez-vous déjà vu cette super publicité de Heineken?)

Dominus Vobiscum (Que le Seigneur soit avec vous)!

Le «Magic Fridge» de la MicroBrasserie Charlevoix!

Le «Magic Fridge» de la MicroBrasserie Charlevoix!

En route vers St-Siméon où nous allons prendre le traversier, nous nous arrêtons à la Laiterie Charlevoix où nous faisons des provisions en vue d’un lunch agréable sur le bateau. Tout au long du chemin, les paysages sont magnifiques.

Les Éboulements, Québec

Les Éboulements, Québec

Le train de St-Irénée, Québec

Le train de St-Irénée, Québec

St-Irénée, Québec

St-Irénée, Québec

Malgré les nombreux travaux sur notre route, nous arrivons avec deux bonnes heures devant nous avant d’embarquer sur le traversier. Tant pis! Nous décidons de dîner sur les rives du fleuve en attendant notre bateau. Assises à une table à pique-nique, notre lunch de fortune ressemble plutôt à un festin de roi : saumon fumé, rillettes de truite, saucisson, fromages de Charlevoix, pain frais et bleuets.

Cinquième dans la ligne, l’embarquement sur le traversier se passe comme un charme. Cette balade de 1 h 15 minutes s’avère fort agréable!

Traversier St-Siméon - Rivière-du-Loup

Traverse St-Siméon – Rivière-du-Loup

Vers 19 h, nous arrivons au gîte La légende à Rivière-du-Loup. La propriétaire nous accueille en nous disant que nous sommes juste à temps pour voir le coucher de soleil du haut du Parc des chutes. Une marche est toujours bienvenue pour se dégourdir les jambes après quelques heures de voiture!

Rivière-du-Loup, Québec

Rivière-du-Loup, Québec

En route pour la microbrasserie Aux Fous Brassants, nous prenons la mesure de la ville et de la monstrueuse cote que nous aurons à remonter à la fin de la soirée!

En entrant dans le brouepub, un « bonjour » retentissant nous accueille. On nous dit que Frédérick Labrie est au sous-sol, en train de laver des bouteilles pour le lendemain. Quelques minutes plus tard, Fred arrive. Il tient à prendre quelques minutes pour discuter avec nous et expliquer comment deux travailleurs sociaux en viennent à ouvrir un bar. La bière est bonne, le gars est immensément sympathique et l’endroit est chaleureux. Un arrêt obligatoire si vous passez par Rivière-du-Loup!

Microbrasserie Aux Fous Brassants

Microbrasserie Aux Fous Brassants

Bref, nous passons une belle soirée! Vers 21 h 30, notre ventre crie famine, mais l’heure «normale» du souper est passée (je le sais, je viens de Jonquière!). Sans grand espoir, nous partons à la recherche d’un restaurant où la cuisine serait toujours ouverte. Eurêka! Nous trouvons notre bonheur au Resto-Pub l’Estaminet qui offre de quoi se sustenter, en plus d’un menu de bières internationales intéressant.

C’est donc la panse bien remplie que nous sommes arrivées au pied de la cote infernale, un truc à vous faire perdre le souffle juste en la regardant! On ne le savait pas encore, mais cette activité physique allait être un excellent entrainement pour la randonnée au parc du Bic du lendemain!

JOUR 4: ENTRE CHIEN ET LOUP

Soledad nous attend en bas pour le déjeuner. Après avoir passé ma commande, je lui demande pourquoi le gîte s’appelle La Légende. Elle me raconte alors que le nom fait référence à une très ancienne légende qui veut qu’un pirate accosta un jour à Rivière-du-Loup avec une prisonnière, une princesse. Attiré par la beauté de cette jeune personne, le chef de la tribu des Loups décida de lui porter secours en attaquant avec ses hommes l’embarcation qui ramenait tout le monde au bateau. Dans la bataille, la princesse fut sauvée, le bateau coula avec ses coffres de pierres précieuses qui s’ouvrirent en se fracassant au fond du fleuve. C’est ce qui explique pourquoi Rivière-du-Loup a de très beaux couchés de soleil : les rayons reflètent sur les pierres précieuses qui sont toujours au fond de l’eau.

Le prix du gîte était tout à fait raisonnable : 85 $ la nuit pour une grande chambre avec toilette partagée. Déjeuner à la carte, consistant et très bon.

Lorsque j’allais à l’université, j’ai rencontré une fille qui venait de Trois-Pistoles. Annie était très fière de sa région et elle m’avait mentionné à plusieurs reprises à quel point le Parc national du Bic était magnifique. C’était le bon moment pour aller le constater par moi-même! Parmi les nombreuses possibilités, nous avons choisi de faire la randonnée du Pic-Champlain, une randonnée de niveau intermédiaire de 3 km (aller), en montant, tout le temps! Temps estimé : 1h30. Temps réalisé : 1h45! Heureusement, le soleil s’était gardé une petite gêne pour l’occasion!

Parc national du Bic, Rimouski

Parc national du Bic, Rimouski

En arrivant au belvédère, un employé du parc nous attendait, prêt à discuter géologie, histoire et légende. Pourquoi appelle-t-on ce belvédère Pic-Champlain? Parce que Samuel de Champlain lui-même y montait avec son équipage pour repérer les alentours! Un interlude fort apprécié avant la descente, agrémenté des restes de fromages du lunch de la veille! Tout en redescendant la montagne, je me disais que la bière serait bonne. Toutefois, en chemin vers Rimouski, la température devenait maussade, plus fraîche et la fatigue se faisait sentir. Nous avons donc décidé de changer nos plans. Nous avons converti notre nuit d’hébergement à l’Hôtel Rimouski en forfait et nous avons ainsi pu profiter des agréments du Centre de Santé l’Énergie du Fleuve situé dans l’hôtel! Parfois, je suis d’accord pour échanger une bière contre un massage!

Si vous passez dans le coin et que ce forfait vous intéresse, il vous en coûtera 220 $ par personne en occupation double pour une nuit. Le souper (table d’hôte) et le petit-déjeuner (buffet) inclus dans le forfait devraient vous satisfaire.

– Pour lire la suite de ce road trip, cliquez ici.

Publicités
commentaires
  1. […] rencontré quelques mois après leur ouverture à l’été 2012 lors d’un roadtrip brassicole (lire le texte ici) et j’étais vraiment contente de les revoir à Montréal. J’en ai profité pour parler avec […]

    J'aime

  2. […] Road Trip microbrassicole 2012 – Jour 3 et 4 Katia continu son super voyage ! […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s