Articles Tagués ‘Découverte’

Travailler pour un festival de bière, ça veut dire:

– saliver sur le menu bière pendant des semaines (475 bières) et se faire une liste de tout ce qu’on veut goûter en sachant très bien qu’on n’aura jamais le temps de le faire;

– croiser toutes les personnes de l’industrie qu’on connaît sans jamais avoir le temps d’arrêter pour discuter avec elle;

– assumer que si on dit à une personne qu’on revient dans 5 minutes, ça veut dire que ça nous prendra une heure… si c’est possible de revenir! (toutes mes excuses à ceux qui m’ont attendue… en vain!);

– se promener en tout temps avec un verre à la main. 🙂

Ceci dit, parfois, il y a de brefs moments de pause où le temps est comme suspendu…

– BOIRE: mon coup de cœur bière du festival: la nano IPA de la (nouvelle) brasserie Oshlag.

Nano IPA de la brasserie Oshlag. Crédit photo: Katchouk: Biertrotteur

Nano IPA de la brasserie Oshlag. Crédit photo: Katchouk: Biertrotteur

– MANGER: mon coup de cœur bouffe du festival : la soirée Flaveurs Bières et Caprices, et particulièrement cette bouchée :

Tartare de maquereau à l'huile de citron, espuma à la bière, noix de pins aux épices cajun avec la #bière Yba-la de Cervejaria Colorado et Mathilda Soleil de Schneider Weisse. Crédit photo: Katchouk: Biertrotteur

Tartare de maquereau à l’huile de citron, espuma à la bière, noix de pins aux épices cajun avec la bière Yba-la de Cervejaria Colorado et Mathilda Soleil de Schneider Weisse. Crédit photo: Katchouk: Biertrotteur

– FAIRE DÉCOUVRIR quelques bières du Québec à deux blogueuses australiennes, beer lovers’, qui sont reparties du festival avec l’impression qu’elles avaient atterri au paradis.

– PARTAGER un moment d’émotion avec l’équipe d’organisation lorsque les chiffres d’achalandages, après trois vérifications, confirment la présence de plus de 193 000 festivaliers cette année. On a travaillé fort pour arriver là.

Santé!

Le saviez-vous? Dans tous les restaurants «Apportez votre vin», vous pouvez également apporter votre bière!

C’est dans cet esprit que j’ai lancé en avril 2014 une série de billets intitulée «Apportez votre bière». La liste des restaurants que j’ai l’intention de visiter est ici. Par ailleurs, je tiens à mentionner de nouveau que JE NE SUIS PAS une critique culinaire, et encore moins une critique gastronomique. Je n’ai aucune expérience dans ce domaine, à part celle de manger tous les jours. Je suis une épicurienne. Par ailleurs, je connais la bière et j’ai du plaisir à créer des accords bières et mets. Sur ce, bonne lecture!

Avertissement: ce billet peut donner faim.

L’Atelier (5308, boulevard St-Laurent, Montréal)

En entrant dans le restaurant, j’ai été charmée par le judicieux mélange de matériaux: le bois, les miroirs, les tableaux noirs et les textures industrielles.

Restaurant l'Atelier

Photo 1 – crédit photo: L’Atelier

L’accueil courtois nous a tout de suite mis dans une ambiance agréable. Il y avait 9 personnes autour de la table pour 1 bouteille de bulles, 2 bouteilles de vin et 15 bières de tous les formats!! Je me disais que ça n’allait pas être facile à gérer pour le personnel… et je me trompais! Non seulement nous avons eu un excellent service, mais nos serveuses se sont montrées patientes et flexibles lorsqu’il le fallait.

Le menu à l’ardoise est alléchant et présente des plats pour tous les goûts: bœuf, agneau, bison, cheval, boudin. Quant moi, je me fais un menu total poisson!

En entrée : omble chevalier fumé sur lit de laitue et fenouil, crème sure au caviar d’Espagne.

photo 10

Crédit photo: Katchouk

Bière: La Phénix, microbrasserie du lièvre (bière rousse fumée)

Note de dégustation: au départ, j’avais peur que le goût fumé de la bière annule celui du poisson. En fait, le goût fumé/tourbé de la Phénix rehausse plutôt le goût de fumé du poisson et ça donne un excellent accord, particulièrement quand on aime la boucane!

(Cette bière a également fait le bonheur de mon chum Serge qu’il a dégusté avec son tartare de bison et huitre fumée!)

Bière: Impérial Pilsner, Farham

Note de dégustation: difficile d’expliquer cet accord peu probable, mais pourtant intéressant! Le sucre de la bière donne une dimension intéressante au plat.

(La Saison du tracteur du Trou du Diable que j’avais choisi pour ce plat a plutôt réalisé un accord parfait avec le ceviche de pétoncles de Marilou!)

***

Plat principal: bar rayé en croute de pistaches, purée de topinambours et oranges sanguines

photo 12

Crédit photo: Katchouk

Bière: L’Infusée, Brasseurs du Monde (bière blanche aux 3 thés)

Le style de bière «blanche» n’est pas l’un de mes préférés, mais avec du poisson blanc, c’est souvent un choix logique. Toutefois, je n’étais pas convaincue que l’Infusée, qui a un goût prononcé de fruits (cassis, thé rouge rooibos et pommes grenades), n’allait pas surclasser ce plat.

Coup de coeurNote de dégustation: une pointe d’acidité (oranges sanguines), une pointe de sucre (la bière), une pointe de sel (purée de topinambours) et du croustillant (croute de pistache) et BAM! L’accord est tout simplement sensationnel!

Loin de surclasser le plat, le goût fruité de la bière fait plutôt ressortir le goût particulier des oranges sanguines et leur acidité équilibre à merveille le sucre de la bière, tout en mettant en valeur la croute de pistache. Me voyant atteindre une extase culinaire, tout le monde a voulu goûter et le verdict a été unanime : FA-BU-LEUX (même Serge a été convaincu par cet accord alors qu’il n’aime pas le poisson blanc!) !!

***

Dessert: l’indémodable gâteau au fromage, crumble de seigle et caramel à la bière noire

Ce dessert a été confectionné sur mesure par la très aimable pâtissière du restaurant, Birgit Devroye, pour mon chum Serge qui fêtait ses 45 ans. Elle a gagné notre cœur en ajoutant un caramel à la bière noire. Hier, elle m’a annoncé que le chef Cédric Nolet (L’Aromate, Decca 77 , Holder) a décidé de garder ce dessert au menu!

photo 13

Crédit photo: Katchouk

Bière: Aphrodisiaque, Dieu du Ciel! (stout au cacao et à la vanille)

Note de dégustation: le meilleur accord selon moi!

Bière: Péché mortel, Dieu du Ciel! (impérial stout au café)

Note de dégustation: le sucre de la bière avec le sucre du dessert, c’est trop!

En y repensant bien, une bière de style «black IPA» aurait fait ressortir l’amertume du caramel à la bière, ce qui aurait équilibré le sucre du dessert… À essayer la prochaine fois!

***

Résumé de l’expérience : L’Atelier (5308, boulevard St-Laurent à Montréal)

Type de cuisine: bistronomique

Style: cuisine du marché

Prix: Selon ce qui était à l’ardoise ce soir-là, environ 15 $ pour les entrées, entre 25 $ et 35 $ pour le plat principal et entre 40 $ et 60 $ pour les tables d’hôte.

Atmosphère: Animée. Excellente musique d’ambiance.

Service: Excellent! Personnel attentionné.

Réservation? Nécessaire. Se fait facilement sur le site Internet.

Le plus: le menu propose un choix varié de poisson et de viandes et les portions sont généreuses.

Le moins: … je cherche encore, mais je ne trouve pas!

On y retourne? Absolument!

Facebook: www.facebook.com/pages/Restaurant-latelier

Site Internet: www.restaurantlatelier.ca

P.S. Mes sources m’ont confirmé que le menu allait changer à la fin du mois de mars. Voilà un excellent prétexte pour y retourner!

 

Remerciement

Je tiens à remercier Pierre-Luc Gagnon, conseiller en bière au Dépanneur Peluso, chroniqueur, blogueur et enthousiaste, qui a gentiment accepté de discuter des choix de bières que j’avais faits en fonction du menu, et de me faire quelques suggestions.

Pour lire mon billet sur mon expérience au restaurant Le Quartier général, cliquez ici.

 

En 2014, Sofie a été victime de son succès!

Sofie, c’est une bière de style saison belge à l’apparence voilée, fermentée avec des levures sauvages et vieillie en baril de chardonnay. En bouche, son effervescence est vive. Elle a une pointe d’acidité tout à fait délicieuse et sa finale est sèche. Bref, elle possède tout ce qu’on recherche dans ce style de bière, parfaite pour l’apéro et divinement bonne lorsqu’elle est servie en accompagnement ! Pour plus d’information, voici l’article de Bières et Plaisirs sur le sujet.

Brassée par la microbrasserie Goose Island (@GooseIsland) de Chicago (qui a été achetée en 2011 par la multinationale Anheuser-Busch InBev, cella-là même qui a annoncé aujourd’hui l’acquisition de la Elysian Brewing Company de Seattle), la Sofie a donc fait une entrée fracassante dans les épiceries et les dépanneurs spécialisés au Québec au début de 2014. L’engouement était tel, qu’il s’avérait difficile pour les amateurs de mettre la main sur une bouteille. Il n’est donc pas étonnant que j’aie rapidement accepté l’invitation de Goose Island à un souper gastronomique d’accords bières et mets le 9 avril 2014, où il était question de mettre la Sofie sous les feux de la rampe, en compagnie de sa petite soeur Matilda.

Bouchée: Bonbons de saumon poché à la bière Sofie et croustillant d’oignon ©KatiaBouchard

Bouchée: Bonbon de saumon poché à la bière Sofie et croustillant d’oignon ©KatiaBouchard

Le repas était une conception de Jonathan Garnier (@ChefGarnierJ) de La Guilde Culinaire, un chef que j’aime pour son talent et sa créativité, sa capacité à communiquer sa passion et sa volonté de considérer la bière comme un produit du terroir gastronomique. Le repas se tenait également en présence de l’experte en accord bières et mets de Goose Island, la cicerone Suzanne Wolcott (@Booze_anne)

Ai-je besoin de mentionner que nous avons passé une excellente soirée? …

Bouchée: Arancinis miniatures, moules à la bière Sofie ©KatiaBouchard

Bouchée: Arancinis miniatures, moules à la bière Sofie ©KatiaBouchard

Entrée: Raviolis de carbonade Flamande, tomates cerise, micro-pousse et réduction de jus de viande à la bière Matilda ©KatiaBouchard

Entrée: Raviolis de carbonade Flamande, tomates cerise, micro-pousse et réduction de jus de viande à la bière Matilda ©KatiaBouchard

Plat principal: Côte de porc du Québec laquée à la bière Sofie, endives rôties et chips de légumes racines ©KatiaBouchard

Plat principal: Côte de porc du Québec laquée à la bière Sofie, endives rôties et chips de légumes racines ©KatiaBouchard

Le repas s’est terminé par une pure petite merveille:

Gâteau au fromage et au poires, coulis de caramel à la fleur de sel et à la bière Matilda et son sorbet ©KatiaBouchard

Gâteau au fromage et au poires, coulis de caramel à la fleur de sel et à la bière Matilda et son sorbet ©KatiaBouchard

Un grand merci à l’agence TACT Intelligence-Conseil et à l’équipe de Labatt d’avoir pensé à moi pour cette activité!

Heureusement, la Sofie est maintenant beaucoup plus facile à trouver. On peut donc affirmer que ces malheurs sont terminés!

 

ACTE MANQUÉ

Je ne comprends toujours pas POURQUOI je n’ai pas réservé une visite à la brasserie Goose Island AVANT de partir pour des vacances à Chicago l’été dernier… J’ai vu la lumière seulement 48h avant de revenir à Montréal…… M’y prenant à la dernière minute – et malgré tous les efforts de l’équipe que je remercie énormément – cela n’a pas pu se faire. Je ne comprends toujours pas comment cela a pu arriver…

Ce sera pour une prochaine fois, car oui, il y aura assurément une prochaine fois.

Santé!

 

Dans ce billet, je relais l’article de Thierry Daraize « Les 30 meilleurs restos de 2014 » auquel j’ajoute 3 commentaires et coup de coeur.

1) J’ai moi aussi été charmée par le restaurant Biiru que j’ai découvert en 2014 grâce à une amie. J’ai été agréablement surprise par l’ambiance asiatique, mais résolument moderne de l’endroit ainsi que par son menu. À découvrir.

Photo d'archive du Journal de Montréal

Photo d’archives du Journal de Montréal

2) Dans ma liste de restaurants « Apportez votre… bière » à essayer, j’ajoute l’Atelier. La simple lecture du menu me met l’eau à la bouche! Agrémenté de bonnes bières artisanales de chez nous, on devrait se régaler!

3) Enfin, je lève moi aussi mon verre au travail acharné et passionné de Jean-Sébastien Michel pour sa magnifique boutique Alambika. Plusieurs médias en ont parlé en 2014, ce qui est tout à fait normal, car c’est un endroit unique, un «magasin de jouets» comme c’est si bien dit sur la page Facebook !

Santé mon ami !

Alambika

Bonne année 2015!

Je profite de l’occasion pour vous souhaite une année pleine de découvertes gustatives, d’expériences culinaires audacieuses et de bonnes bières!

Comme la grande majorité des blogueurs, je prends comme résolution d’écrire plus souvent! Et pour bien commencer l’année, voici mes bières coup de cœur de 2014!

TOP 3 – 2014

#1 : À l’abri de la TempêtePalabre Grand Cru #1 – 10 % d’alcool – format 350 ml

Délicieuse bière blanche à la pulpe de canneberges. Un goût de fruit délicieux combiné à la chaleur de l’alcool. À boire dans les occasions spéciales ou au coin du feu!

Palabre

#2 : Brasserie Dunham – Saison Réserve – 6,5 % – format 750 ml

Ce judicieux assemblage de la Saison rustique et de la Leo’s early breakfast IPA, vieillie en barrique de Pinot Noir avec brettanomyces, révèle certaines des saveurs qui me plaisent le plus dans la bière: le goût unique des levures de saisons et l’amertume des IPA. À boire avec des amis, car vous voudrez partager votre découverte avec quelqu’un!

Saison

#3 : Microbrasserie Dieu du Ciel! – La Moralité – 6,5 % – format 350 ml

Oui, je l’avoue… c’est moi qui achète toutes les caisses chez Peluso!! D’une amertume tranchante absolument délicieuse! À boire en tout temps seul ou accompagné.

Moralité

Et vous? Quel serait votre TOP 3 des meilleures bières que vous avez goûtées en 2014?